Monde de filles... à poils 

Dans la vie d'une fille on a un tas de préoccupations, que ce soit nos kilos en trop, nos gambettes mal épilées, notre crinière... autant vous dire qu'une fille a une vie bien mouvementée. Aujourd'hui petit topo sur notre univers les filles et nos petites pensées quotidiennes... et aujourd´hui on s'arrête sur nos poils, cette galère des jambes qui piquent, des petits poils qui pourrissent la vie, qui nous font pousser des cris quand on les enlève... 

On rêve toute devant les pubs qui nous promettent des jambes aussi douces que de la soie mais dans la vraie vie c'est une autre histoire. Pour celles qui misent sur le rasoir, c'est le même manège tous les deux jours, On privatise la salle de bain afin de se raser tranquillement, dans la douche ou sous la douche, des petites coupures par-ci par-là, de la mousse trop epaisse qui encombre le rasoir, et une fois la bataille terminée on se dit que dans deux jours on remet ça. La peau est douce mais une nuit car le lendemain les poils nous refont la misère, histoire qu'on ne les oublie pas ils repointent le bout de leur nez aussi vite qu'ils sont partis. 

Pour le côté des filles qui optent pour la cire, je parle en connaissance de cause puisque c'est mon cas... on doit utiliser deux sortes de cire suivant les zones, des zones qui font plus mal que d'autre et où on regrette d'être une fille.... une cire orientale pour les jambes et les bras. Et pour s'épiler seule on commence notre travail de souplesse. On va se tordre dans tous les sens pour venir à bout de ses satanés poils. Le pire le derrière des cuisses, vous voyez ce que je veux dire où on se tourne, se tort le dos pour avoir les jambes douces. Une fois les jambes terminées on passe à la pire des pires des zones... oui les filles le maillot, le moment le moins agréable il faut l'avouer, vous connaissez toute ce moment où on regrette d'avoir appliquer la cire, où une petite voix intérieure nous dit "tu vas regretter d'être une fille ma petite, tu rentres dans la zone de danger là" machine arrière impossible il faut tirer... vous avez sûrement vécu ce moment, ce très mauvais moment où vous n'arrivez pas à retirer la cire, que vous vous faites un décompte "allez à trois je tire" mais qu'à vingt vous y êtes toujours... être une fille n'est pas toujours une partie de plaisir hein ?!!! Surtout qu´il faut recommencer et faire la même routine toutes les 3 semaines. 

Alors on se laisse tenter par les gommages pour réussir à garder une peau douce mais c'est quand même un sacré casse-tête ces poils, les jambes qui piquent souvent, les poils rebelles qui résistent pour nous priver de notre short... et nous les filles ont a tendance à s'affoler s'il nous reste un ou deux poils alors que parfois personne ne remarque, au final un petit poil n'a jamais tué personne, le tout est de se sentir bien. Profitez bien de ces belles journées ensoleillées mes Misstinguettes 

Bonne journée Mes Misstinguettes 

Misspomponette